Le 13 novembre, un jour pas comme les autres !

Lundi 13 novembre 2017

C’est le jour de mes 45 ans ou comme diraient mes démons de pirates, 54 ans si on inverse les chiffres ! Ils sont drôles n’est ce pas … certainement vu comme leur père se marre !

Enfin bref, j’accumule une année de plus comme d’habitude, oui mais bon quand tu entends ton enfant, ta chair et ton sang, ton dernier né te dire : joyeux anniversaire ma maman  et qu’il enchaîne comme ça sans prévenir « bon, il ne te reste plus que 50 ans à vivre ». Moi j’ai limite failli mourir direct en avalant de travers, et j’entends Flo lui répondre « tu sais on peut vivre jusqu’ à 120 ans ! »  Et Antoine qui enchaîne « ah non ! parce que après tu es tout moche et déformé (en mimant un vieux grabataire, la langue dehors) » hum charmant !

Bon et si on revenait en 2017 et qu’on fêtait juste mes 45 ans !

Lundi 13 novembre 2017 bis

C’est aussi le jour où nous quittons l’Europe pour aller au Maroc ! Samedi 11, nous avons réservé au port, nos places pour le ferry. Qui dit ferry, dit un jour de stress et d’excitations… D’autant plus cette fois-ci, car  nous nous attendions à plus de formalités avec la douane.

Nous sommes un peu comme des gosses le jour de noël. Tu ne dors pas bien la veille, tu t’imagines déjà arriver sur ton lieu de destination et là c’est le Maroc, on ne blague pas ! Mais avant ça, on sait très bien que c’est une longue journée d’attente sur un quai d’embarquement qui nous attend. Les enfants s’occupent : ils lisent, jouent aux Lego, interprètent leurs rôles préférés, un coup Harry Potter, un coup Luke Skywalker… ils veulent aller aux toilettes, ils veulent manger, ils se battent, bref ils trouvent des occupations comme ils disent.

On repense à notre embarquement de ferry précédent qui avait duré une éternité jusqu’ à 2h30 du matin et on espère que cette fois-ci ce ne sera pas la même chose. Sauf que madame du check in au terminal , nous a annoncé déjà un retard de 2h … Restons positifs, c’est du 22h c’est encore raisonnable.

L’heure approche

Il n’y a pas de retard supplémentaire annoncé. Flo me dit : « je vois pleins de gens aller au poste de police, ça te dit que j’aille voir ? » Effectivement c’est une bonne idée ! On re check tous les papiers, passeports, tickets et papiers du véhicule pour y aller. SAUF qu’on ne trouve plus la carte grise de « BigFoot » !

Gros coup de stress, on cherche partout, rien … Intérieurement on s’imagine un scénario catastrophe du style :  on ne peut plus embarquer.

Florent est parti au point de contrôle, pour tenter de négocier de rejoindre le guichet du terminal… mais ils ne voulaient plus le laisser passer car le bateau entrait en quai ! « Oui mais là, il faut que je retrouve notre carte grise », a insisté Flo. Il a réussi à passer, le voilà qui tape un sprint sur le  super long pont qui nous relie au terminal !

Pendant ce temps dans BigFoot,

Régnait un état de stress démesuré, avec mes 2 pirates en panique, s’imaginant le même scénario  que nous… Antoine me dit : « oh non ! maman, ton anniversaire est tout gâché  ! Et Raph enchaîne  « tu vois tout ça c’est parce que tu ne crois pas en Jésus ! » Et il se met à croiser les doigts en priant Jésus…  Raphaël est très porté sur la question en ce moment. Enfin, si ses prières peuvent nous aider pourquoi pas ! Et Antoine qui lui ne croit qu’aux dieux grecs (on rentre de 3 semaines en Grèce), prie aussi. Pour ma part, je regarde mon téléphone et me demande si appeler Flo pour avoir des nouvelles serait une bonne idée.
J’appelle… mes enfants ont cessé de prier leurs dieux et ont cessé de respirer ! Florent a retrouvé cette maudite carte grise ! Je raccroche et annonce la bonne nouvelle à mes enfants. Youpiiii  on va au Maroc !

Bref, comme je vous disais plus haut, on se trouve des occupations avant d’embarquer.

Fête d’anniversaire reportée

Connaissant le stress que provoquent les journées d’embarquement en général, nous avions tous décidé de fêter cette événement au Maroc !

Quelle surprise !

Après notre dernier ferry qui était dans un état déplorable de saleté.. et les commentaires des forums sur la compagnie GNV que nous empruntons pour ce voyage, on s’attendait à un bateau délabré et sale. Mais, lorsque nous sommes arrivés, chouette surprise ! C’était tout à fait correct, presque autant que Superfast, et bien plus que Jadrolinija et Grimaldi.

C’est le Maroc qui nous accueille !

Après ces 2 jours de traversée, un peu houleux au début, juste de quoi me donner le mal de mer , nous arrivons au port de Tanger, au Maroc.
De nouvelles découvertes, rencontres et aventures nous attendent. Comme d’habitude nous serons très heureux de partager avec vous ce voyage.

Pour finir cette journée spéciale

Hommage

Le 13 novembre est malheureusement depuis 2015, une date qui résonne aussi la douleur, la souffrance et l’horreur. Je ne peux depuis ce jour, chaque année, avoir une pensée pour toutes les victimes, les survivants et les familles durement touchés par ces attentats.

1 commentaire sur “Le 13 novembre, un jour pas comme les autres !”

  1. Ping :Voyager en Ferry, ce n'est pas toujours "Easy" - La Route à 4

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *